2023 / 2024

Image de Baldwin, Styron et moi

TOURNÉE TERMINÉE

Voir la tournée

Coproduction FIL 2021 et Théâtre de Quat’Sous

Baldwin, Styron et moi

SPECTACLE LITTÉRAIRE

Mélikah Abdelmoumen explore l'amitié profonde qui lia William Styron et James Baldwin. Le premier, un Blanc descendant de propriétaires d'esclaves, surtout connu pour son roman Le choix de Sophie. Le second, un Noir descendant d'esclaves, célèbre pour ses prises de parole et œuvres antiracistes. C'est lors d'une soirée de 1961, alors qu'il logeait dans la maison d'invités de Styron au Connecticut, que Baldwin aurait convaincu ce dernier d'écrire au « je » le récit de la révolte d'esclaves menée par Nat Turner en 1831 dans le Sud des États-Unis. Un défi que Styron releva en publiant Les Confessions de Nat Turner, prix Pulitzer 1968. Les Confessions lui valut aussi d'être accusé d'appropriation culturelle, notamment dans un ouvrage écrit par dix écrivains afro-américains. Soixante ans plus tard, on en trouve des échos dans notre propre actualité.


  • Texte Mélikah Abdelmoumen (Mémoire d’encrier, février 2022)
  • Idée originale et soutien à la création Marie-Hélène Panisset
  • Mise en lecture Jonathan C. Vartabédian
  • Interprètes Elkahna Talbi, Jean Jacques Simon et Jean-René Moisan
  • Musicien Charles Papasoff
  • Idéation et conception Le collectif B&S
Image de I/O

TOURNÉE TERMINÉE

Voir la tournée

Le spectacle i/O est une co-production de la compagnie Posthumains et du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui

Crée avec le soutien de
LA SERRE – arts vivants, Posthumanism Research Institute de Brock University, Conseil des arts du Canada, Conseil des arts et des lettres du Québec, Conseil des arts de Montréal, L’Office national du film du Canada, CEAD – Centre des auteurs dramatiques

I/O

Quatre ans après Post humains, Dominique Leclerc poursuit sa réflexion sur l’ampleur grandissante des technologies visant à nous améliorer et à refuser notre finitude.

Accompagnée sur scène de Jérémie Battaglia et Patrice Charbonneau-Brunelle, elle livre avec i/O une nouvelle création intimiste et sensible pour appréhender la fragilité de l’humain et ses implications. Une invitation douce et franche à inventer d’autres futurs.

  • Texte Dominique Leclerc
  • Mise en scène Olivier Kemeid + Dominique Leclerc
  • Interprétation Dominique Leclerc, accompagnée de Patrice Charbonneau-Brunelle et de Zachary Noël-Ferland à la vidéo
  • Partenaire de création et scénographie Patrice Charbonneau-Brunelle
  • Assistance à la mise en scène Anne-Sara Gendron
  • Dramaturgie Émilie Martz-Kuhn
  • Éclairages et régie Marie-Aube St-Amant Duplessis
  • Conception sonore Andréa Marsolais-Roy
  • Costumes Leïlah Dufour Forget
  • Intégration vidéo Pierre Laniel + Zachary Noël-Ferland
  • Collaboratrice au mouvement Marilyn Daoust
  • Traduction des verbatims pour surtitres David Laurin
  • Direction technique Guillaume Lafontaine-Moisan et David Poisson
  • Assistance à la scénographie Ximena Pinilla
  • Maquillages et coiffures Justine Denoncourt
  • Production déléguée LA SERRE- arts vivants
Image de De préférence la nuit

TOURNÉE TERMINÉE

Voir la tournée
FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA LITTÉRATURE (FIL)

De préférence la nuit

Pour souligner la parution de De préférence la nuit, son nouvel essai consacré à la note bleue, Stanley Péan convie lecteurs et lectrices, auditeurs et auditrices, à venir l’écouter en lire des extraits entrecoupés de musiques interprétées par un trio de jazz de choc formé du réputé contrebassiste Michel Donato, du saxophoniste Samuel Blais et du pianiste et directeur musical Anthony Rozankovic.

  • Texte et lecture Stanley Péan (Éditions du Boréal)
  • Direction musicale Anthony Rozankovic
  • Musique sur scène Anthony Rozankovic (piano), Samuel Blais (saxophone) et Michel Donato (contrebasse)
  • Production FIL 2019, présentée avec l’accord des Éditions du Boréal, en codiffusion avec le Théâtre Outremont
Image de Lettres biologiques

TOURNÉE TERMINÉE

Voir la tournée
Festival international de la littérature (FIL)

Lettres biologiques, amours interdites

CORRESPONDANCE SUR LA SEXUALITÉ HUMAINE ENTRE LE FRÈRE MARIE-VICTORIN ET MARCELLE GAUVREAU

  • Textes Frère Marie-Victorin, Lettres biologiques (Éditions du Boréal, 2018) / Marcelle Gauvreau, Lettres au frère Marie-Victorin (Éditions du Boréal, 2019)
  • Idée originale Yanick Villedieu
  • Choix et montage des textes Marika Lhoumeau et Yanick Villedieu
  • Mise en lecture Marika Lhoumeau
  • Avec Céline Bonnier et Yanick Villedieu
  • Voix – Lecteur de nouvelles Raymond Archambault
  • Conception sonore Éric Forget
  • Lumières Anne-Marie Rodrigue-Lecours
  • Accessoires et costumes Pierre-Luc Boudreau
  • Production FIL 2020
Image de Ulster American

TOURNÉE TERMINÉE

Voir la tournée
La Manufacture

Ulster American

Une dramaturge irlandaise montante, un acteur vedette d’Hollywood et un metteur en scène anglais bien établi sont réunis pour la création, à Londres, d’une pièce attendue. Mais leur première rencontre, à l’aube des répétitions, ne se déroule pas exactement comme prévu… chacun ayant une vision différente et bien arrêtée des enjeux abordés dans la pièce. Jusqu’où tout ce beau monde est-il prêt à aller pour obtenir gain de cause?

Savoureuse comédie noire aux dialogues habilement ciselés, Ulster American aborde l’épineuse question de l’identité culturelle, mais aussi l’ambition dévorante qui balaie tout sur son passage. Le texte de David Ireland met également en lumière les ravages que peuvent générer les égos surdimensionnés, ainsi que le phénomène du « mansplaining » et du féminisme de façade – celui qu’on adopte par pur opportunisme.

  • Texte David Ireland
  • Traduction François Archambault
  • Mise en scène Maxime Denommée
  • Avec Frédéric Blanchette, Lauren Hartley et Vincent Leclerc
  • Assistance à la mise en scène Ariane Lamarre
  • Décor Olivier Landreville
  • Costumes Estelle Charron
  • Lumières André Rioux
  • Musique Éric Forget
  • Une production de La Manufacture
Image de Mon voyage en Amérique

TOURNÉE TERMINÉE

Voir la tournée

Une production FIL 2018

Mon voyage en Amérique

« Et je suis portée à me demander : est-ce possible, est-ce vraiment possible que ce qui est arrivé soit arrivé comme dans les contes de fées? » - Kim Yaroshevskaya

En décembre 2017 paraissait un très joli livre de Kim Yaroshevskaya dans lequel elle raconte son « voyage en Amérique ». Un voyage en eaux troubles, peut-être, mais un voyage drôle et inusité qui débute quand, à l’âge de dix ans, elle quitte son Moscou natal pour rejoindre ses grands-parents maternels à New York. Mais le voyage, rocambolesque, aboutit chez sa tante, à Montréal et c’est là que Kim prendra racine.

  • Texte Kim Yaroshevskaya
  • Interprétation Pascale Montpetit
  • Mise en lecture Kim Yaroshevskaya et Pascale Montpetit
  • Lumière Estelle Frenette-Vallières
Image de Manikanetish

TOURNÉE TERMINÉE

Voir la tournée

Production Duceppe

Manikanetish

Dans ces voix, ces regards et ces paysages du Nord se dessinent la lutte et la tragédie, mais, surtout, la détermination, la beauté et la solidarité.

Yammie laisse tout derrière pour revenir à Uashat, sur la Côte-Nord. Elle a quitté la réserve innue alors qu’elle n’était qu’une enfant, et c’est pour enseigner le français qu’elle y retourne, espérant retrouver ses racines. Or, elle constate que les choses ont changé. Ou est-ce elle qui a changé? Comment un lieu et les gens qui l’habitent peuvent-ils susciter un mélange aussi complexe d’appartenance et d'altérité? À l’école Manikanetish, Yammie fait la rencontre de Marc, de Myriam, de Mikuan et de Rodrigue, ses élèves adolescent·e·s, presque adultes, qui tentent de se construire une vie qui leur ressemble. Elle découvrira le Nutshimit, «l’intérieur des terres» en langue innue, et apprendra la différence entre enseigner et transmettre. Alors qu’elle progresse à leurs côtés « sur le chemin entre l’orgueil et l’humilité », ce que Yammie trouvera en chacun·e de ses élèves — et en elle — la bouleversera.

Le roman Manikanestish a été publié par Mémoire d’encrier.
  • D’après le roman de Naomi Fontaine
  • Mise en scène Jean-Simon Traversy
  • Adaptation théâtrale Naomi Fontaine et Julie-Anne Ranger-Beauregard
  • Interprétation Lashuanna Aster Volant, Charles Buckell-Robertson, Sharon Fontaine-Ishpatao, Marc-Olivier Gingras, Emma Rankin, Scott Riverin, Jean-Luc Shapatu Vollant et Alexia Vinci
  • Scénographe Xavier Mary
  • Costumes Jocelyne Bellefleur
  • Lumière Gonzalo Soldi
  • Musique Étienne Thibeault
  • Assistance à la mise en scène Marie-Hélène Dufort
  • Avec le soutien de La Fondation Cole
  • Production Duceppe
Image de Rose et la machine

TOURNÉE TERMINÉE

Voir la tournée

Porte Parole

Rose et la machine

Comment vivre avec une enfant autiste?

Maude a une fille atteinte d’un trouble du spectre de l’autisme. Cherchant à comprendre et à soutenir sa fille, Maude réalise rapidement que d’énormes difficultés se dressent devant elle.

En documentant les failles du système de santé, puis celles du système éducatif, Maude prend peu à peu la mesure de ses propres limites. Comment écouter et comprendre sa fille?
Comment l’aider tout en acceptant sa différence? Comment apprendre de cette différence?

Pour ce récit documentaire au ton intimiste et introspectif, Porte Parole renoue avec Maude Laurendeau, qui avait participé à la création et à la production de Sexy Béton (2009- 2011). Julie Le Breton incarnera à ses côtés les nombreuses personnes qui croisent la route de Maude et de sa fille : professionnels de la santé, enseignants et éducateurs spécialisés, amis, parents d’enfants autistes…

  • Texte et idée originale Maude Laurendeau
  • Mise en scène Édith Patenaude
  • Dramaturgie Annabel Soutar
  • Distribution Maude Laurendeau et Julie Le Breton
  • Assistance à la mise en scène Caroline Boucher-Bonneau
  • Décor Patrice Charbonneau Brunelle
  • Assistance au décor Margot Lacoste
  • Costumes Estelle Charron
  • Lumières Julie Basse
  • Concepteur Sonorisateur Frédéric Auger
  • Direction de production Line Noël
  • Direction technique Normand Vincent
  • Production Porte Parole
Image de Un vent fou s'est levé dans ma tête

TOURNÉE TERMINÉE

Voir la tournée
Festival international de la littérature (FIL)

Un vent fou s'est levé dans ma tête (chroniques de création)

LECTURE-SPECTACLE

« Je ressens quelque chose de terriblement subversif dans cette correspondance. Comme si nos pièces à venir se faisaient en cachette du monde entier dans une connivence indestructible. » - Lise Vaillancourt

En avril 2014, alors que Carole Fréchette et Lise Vaillancourt commençaient, chacune de leur côté, l’écriture d’une nouvelle pièce, elles ont eu l’idée d’entreprendre une correspondance sur leurs chantiers d’écriture respectifs. Le but premier était de garder vivant le fil de la création à travers leurs multiples obligations : quelles que soient leurs occupations et où qu’elles soient, elles auraient un rendez-vous épistolaire à toutes les deux semaines pour faire le point sur les avancées de leurs pièces. L’aventure aura duré presque deux ans !

En plus de suivre à la trace l’évolution de leurs pièces, leurs lettres portent leurs questionnements sur un métier qu’elles pratiquent depuis plus de trente ans; elles sont traversées par leurs moments de grâce, leurs descentes aux enfers, leurs réactions aux évènements importants survenus au fil des mois. Conçus d’abord comme un soutien à l’écriture, leurs échanges sont rapidement devenus en soi un acte de création. Au terme de l’expérience, ces femmes de théâtre ont tout naturellement eu envie de partager cette matière vibrante sous forme scénique avec la complicité de Catherine Vidal, Marie-Thérèse Fortin et Dominique Quesnel qui ont su apporter leur précieuse collaboration à la création de ce spectacle singulier.

  • Idée originale et textes inédits Carole Fréchette et Lise Vaillancourt
  • Adaptation et montage des textes Carole Fréchette, Lise Vaillancourt et Catherine Vidal avec la collaboration de Marie-Thérèse Fortin et Dominique Quesnel
  • Avec Marie-Thérèse Fortin et Dominique Quesnel
  • Mise en scène Catherine Vidal
  • Lumières Cédric Delorme-Bouchard
  • Conception sonore Francis Rossignol
  • Décor et costumes Ariane Brière
  • Réalisation et montage du documentaire Eliot Laprise
  • Recherche d’archives Alexandre Cadieux
  • Illustrations des personnages de Carole Fréchette Charlotte Desbiens
  • Illustrations des personnages de Lise Vaillancourt Paule Baillargeon
  • Conseillère artistique pour les dessins de Charlotte Desbiens Parfaite Moussouanga
  • Chef vidéo Pierre Laniel
  • Sonorisateur Pierre Perreault
  • Coproduction FIL 2020 et Coeur Battant

  • Spectacle créé le 21 septembre 2020 à la Cinquième Salle de la Place des Arts, dans le cadre du 26e Festival international de la littérature (FIL) et ayant bénéficié d’une résidence à la Place des Arts.